Projets

En combinant nos trois spécialités principales avec l'expérience intersectorielle d'une équipe de classe mondiale, nous transformons les entreprises grâce à l'environnement bâti et améliorons la façon dont les gens travaillent.

Voir tous les projets
  1. DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE

AIS Group Companies Limited (“AIS”) is committed to preventing all forms of modern slavery throughout its operations and its supply chain. This Policy applies to all of its divisions, subsidiaries, associate companies and its interests in joint venture consortia and all employees (“Employees”) and works in conjunction with related company HR Policies and Practices. We expect similar practices to be followed by our suppliers, subcontractors and business partners (collectively referred to as “Suppliers”).

  1. INTRODUCTION

Cette politique définit les normes que la société et les employés sont censés respecter en ce qui concerne l'esclavage moderne et le respect de la loi. Ces normes prévalent sur les "coutumes et pratiques" locales ou sectorielles.

Chaque division de la société est tenue de porter la présente politique à l'attention de tous les employés.

La société, conformément à la loi de 2015 sur l'esclavage moderne ("la loi"), fournira également un lien bien visible vers une déclaration annuelle sur l'esclavage moderne sur la page d'accueil de son site web.

  1. DÉFINITIONS

3.1 Esclavage moderne

Le terme "esclavage moderne" est utilisé pour désigner les situations dans lesquelles une personne prive une autre personne de sa liberté afin de l'exploiter à des fins personnelles ou commerciales.

3.2 Trafic d'êtres humains

La traite des êtres humains est le fait de recruter, de transporter, de transférer, d'héberger ou d'accueillir une personne par tout moyen coercitif (menace, usage de la force, tromperie ou abus) à des fins d'exploitation. Lorsque la victime est âgée de moins de 18 ans, il n'est pas nécessaire de recourir à des moyens coercitifs.

3.3 Travail forcé

Forced labour is any work or services which people are forced to do against their will

under the threat of some form of punishment. Almost all slavery practices, including trafficking in people and bonded labour, contain some element of forced labour.

  1. POLITIQUE

Respect de la loi

La société et tous les employés sont tenus de se conformer pleinement à la loi et de se comporter conformément à celle-ci.

Les conséquences d'une infraction à la loi sont extrêmement graves, tant pour l'entreprise que pour les employés individuels, et peuvent inclure l'imposition d'importantes pénalités financières. L'ignorance de la loi n'est ni une excuse ni une défense acceptable en cas de non-respect, et la loi indique clairement que le consentement de la victime n'est pas une défense automatique.

Tous les travailleurs migrants seront traités conformément à la législation britannique et aux politiques et pratiques RH existantes de l'entreprise et seront soumis aux mêmes conditions de contrat de travail que les autres recrues potentielles. L'entreprise exige que les pratiques suivantes soient respectées.

Travail forcé ou involontaire

Les employés ne doivent être soumis à aucune forme de travail forcé, obligatoire, en servitude, sous contrat ou en prison. Tout travail doit être volontaire et les employés doivent avoir la liberté de mettre fin à leur emploi à tout moment sans pénalité, moyennant un préavis d'une durée raisonnable, comme l'exige leur contrat de travail.

Frais de recrutement

Les employés ne doivent pas se voir facturer de frais ou de coûts de recrutement, directement ou indirectement, en tout ou en partie, y compris les coûts associés aux voyages, au traitement des documents officiels et aux visas de travail dans les pays d'origine et d'accueil.

Conservation des documents

Il est strictement interdit de confisquer ou de retenir des documents d'identité ou d'autres objets de valeur, y compris les permis de travail et les documents de voyage (tels que les passeports). La conservation de tous les documents doit être conforme aux directives relatives à la protection des données et à la conservation des documents.

Contrats d'emploi

Tous les employés recevront leur contrat de travail avant leur déploiement. L'utilisation d'accords supplémentaires et la pratique de la substitution de contrat (le remplacement d'un contrat original ou de l'une de ses dispositions par des dispositions moins favorables) sont strictement interdites.

Dépôts

Aucun employé ne sera tenu de verser des dépôts ou des paiements de sécurité à aucun moment.

Traitement sans cruauté

Le lieu de travail doit être exempt de toute forme de traitement dur ou inhumain (tel que le harcèlement, la coercition mentale ou physique, ou la violence verbale à l'égard des employés ; il ne doit pas non plus s'agir de sanctions entraînant des déductions de salaire, des réductions d'avantages ou du travail obligatoire) pour tous les employés et les employés potentiels.

Égalité sur le lieu de travail

Tous les employés, indépendamment de leur nationalité ou de leur statut juridique, doivent être traités de manière juste et équitable.

Salaires et avantages

Tous les employés doivent recevoir au moins le salaire minimum requis par les lois applicables et bénéficier de tous les avantages légaux. Les salaires doivent être versés à intervalles réguliers et directement à tous les employés, conformément à la législation nationale, et ne doivent pas être retardés, différés ou retenus.

Seuls les déductions, les avances et les prêts autorisés par la législation nationale ou énoncés dans les politiques générales de l'entreprise sont autorisés (tels que les prêts pour les abonnements) et, s'ils sont effectués ou accordés, les actions ne doivent être entreprises qu'avec le plein consentement et la compréhension des employés. Des informations claires et transparentes doivent être fournies aux employés sur les heures travaillées, les taux de rémunération et le calcul des déductions légales.

Heures de travail

Les employés ne doivent pas être contraints de travailler au-delà du nombre d'heures autorisées par la législation nationale. Dans le silence de la loi, les heures de travail normales ne doivent pas dépasser huit heures par jour et quarante-huit heures par semaine, et doivent être conformes aux politiques de flexibilité du temps de travail et/ou aux heures contractuelles normales de l'entreprise, et le total des heures de travail, y compris les heures supplémentaires, ne doit pas dépasser soixante heures.

Toutes les heures supplémentaires sont purement volontaires, sauf si elles font partie d'une convention collective légalement reconnue. Le paiement des heures supplémentaires sera conforme aux directives et politiques de l'entreprise en matière d'heures supplémentaires travaillées.

Liberté de circulation et liberté individuelle

La liberté de mouvement des employés ne doit pas être restreinte de manière déraisonnable. La résidence obligatoire dans des installations gérées par l'employeur ne doit pas être une condition d'emploi.

Agences de placement privées et recruteurs de main-d'œuvre

Les employés doivent être embauchés directement dans la mesure du possible. Lorsque la sous-traitance du recrutement et de l'embauche est nécessaire, la société doit s'assurer que les agences de travail qu'elle engage opèrent légalement, qu'elles sont certifiées ou autorisées par l'autorité compétente et qu'elles n'adoptent pas un comportement frauduleux qui expose les employés au risque de travail forcé ou de trafic à des fins d'exploitation du travail.

  1. PROCÉDURE DE DOLÉANCE

La société a mis en place des procédures de règlement des griefs afin de garantir que tout employé, agissant individuellement ou avec d'autres employés, puisse soumettre un grief sans subir de préjudice ou de représailles de quelque nature que ce soit.

PROCÉDURES DISCIPLINAIRES

Toute infraction à cette politique commise par un employé et confirmée par une enquête doit être traitée conformément à la politique disciplinaire pertinente de l'entreprise.

RAPPORTS, RENVOIS ET QUESTIONS

La société est tenue de signaler immédiatement au General Counsel toute violation, ou tout soupçon raisonnable de violation, de cette politique.

Les employés qui ont des préoccupations concernant les questions relatives à cette politique doivent en parler à leur supérieur hiérarchique. S'ils ne veulent pas ou ne peuvent pas le faire, ou s'ils ne sont pas satisfaits du résultat de cette démarche, les employés doivent s'adresser directement aux directeurs de la société.